PORTISHEAD - THIRD

Publié le par Foxy Music

Bon jour les goupilovers et amoureux de frissons qui rentrent par les esgourdes !

C'est après 2 petites semaines passées sous le soleil de Provence que je reviens avec THE album of the année,  évidemment, le dernier Portishead, Third, absolument sublime. Déroutant, pas du tout là où on les attendait, c'est ça le génie.

Alors bon, ce n'est peut etre pas l'album idéal en cet ensoleillé mai, encore qu'un peu d'Ombre (avec un O majuscule)
ne peut faire que du bien.

Musique !

Ne vous attardez pas sur le 1er morceau, "Silence" collage éclectique un peu trop fouillis à mon goût, par contre délectez-vous de "Hunter" de sa guitare et voix éthérees .. puis pas tant que ça.. où l'électro vient sans que l'on s'en rende compte nous entourbillonnée l'âme ....
"Nylon Smile" vient ensuite nous spleener de ses percus lointainement africaines, de ses guitares spaciales, de son synthé fantomatique et de la complainte de Beth qui fait écho à Sour Times (nobody loves me, it's true, just like you do) en chantant "but I don't know what I've done to deserve you, I don't know what I'd do, without you".
Puis les arpèges de "The Rip" nous bercent tendrement.. avant d'etre insidieusement remplacées par un enivrant synthé ..... j'adore ce morceau ... sublime en rêve....
"Plastic"  est d'une tristesse qui se mue en noirceur à la limite du supportable ...pleurez, Humains ! à écoutez quand on a le moral, à éviter après le visionnage de "Dancer In the Dark" ...
"We Carry On" est un détonnant mélange entre électro entrainante, guitare cold wave et la voix toujours sur la corde froide et pourtant chaleureuse de Beth.
Puis Portishead nous offre 1 minute 33 de répit noir avec le léger ukulélé et les choeurs vahinéens de "Deep Water"
et remettent le couvert avec "Machine Gun" single que je vous avais fait découvrir à la fin du mois dernier. j'a-dore toujours autant ce morceau que j'écoute en bouclenbouclenbouclenbo... ce mélange entre cette sublime mélodie aérienne et ces percus plus que terre à terrienne !! addictif !
"Small" nous amène au plus profond de nous avec son violoncelle lancinant puis nous extirpe de nos tripes ... nous extRipe à coup de guitares aigües lourdes batteries et claviers toujours plus envirants.
"Magic Doors" est décharnée. une batterie ultra présente et sèche, des éclairs de claviers et la voix de Beth qui enveloppe le tout d'aéritude ....
Et pour finir "Threads" nous envoute lentement... profondément ..sombrement puis nous fait redescendre par paliers de décompressions synthétiques et cosmiques ....

bon voyage ......
un vrai album de ... tripes ..hop ....

à écouter peut etre comme l'on fait un long voyage ..; par étapes .....

ennnnnnnnnjoooooooooooooooooooy ...................................
free music




Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Publié dans Canapé

Commenter cet article

luigi 13/05/2008 19:56

Je profite d'un court instant volé chez ma belle soeur pour vous dire que le concert de Bashung fut EXCEPTIONNEL et remplit d'émotion, grâce à cet immense interprète, cette voix mais aussi ce charisme, le talent tout simplement. Bisous à tous les 2 et dès que possible je vous donnerais des nouvelles.

Foxy Music 12/06/2008 12:00


merci  vinc'
effectivement .. émotissimo
à bientot sur les ondes webiennes j'espere !!!
bzz